Le blog de Bible-admin

Devenir un bon père

Aux nombreux pères parmi vous qui cherchent à devenir des héros pour leurs enfants, sachez que vous n’êtes pas seuls. On dit que n’importe quel homme peut devenir père, mais qu’il faut vraiment être homme pour devenir un bon père. Dieu a donné aux pères un rôle particulier à jouer au sein de la structure familiale. Leur responsabilité englobe des fonctions de prêtre, de protecteur, de pourvoyeur, de serviteur, de formateur, d’ami, de motivateur, de personne qui soutient et bien d’autres choses.

 

Le potentiel spirituel des milléniaux

Deux principes m’ont toujours guidée dans mes interactions avec les jeunes et les adolescents :

(1) ne jamais sous-estimer le désir et l’intérêt d’une jeune personne envers Dieu, la Bible et les vérités spirituelles ;
(2) ne jamais sous-estimer la capacité d’une jeune personne de comprendre les choses de Dieu, la Bible et les vérités spirituelles.

 

La maternité dans la famille de Dieu

Je suis la plus jeune de quatre enfants. Ma mère est la plus jeune de neuf enfants. Mon père est le plus jeune de six. Notre foyer était donc souvent un endroit animé, rempli de membres de la parenté de tous les âges et de tous les stades de la vie. Notre concept de la famille s’étendait au-delà des rôles traditionnels de mère-père-enfants, pour inclure des tantes, des oncles, des grandes sœurs et des grands frères comme soignants dans une grande famille de ce genre. Les gens agissaient tendrement comme des mères et des pères les uns envers les autres, d’une façon bien particulière.

 

Réflexions sur la Semaine sainte

La Semaine sainte suscite souvent en moi un bouleversement d’émotions. Elle commence par l’euphorie de l’entrée triomphale du Christ à Jérusalem, le dimanche des Rameaux. À mesure que la semaine avance, on éprouve de plus en plus un sentiment d’effroi. La tristesse et la confusion imprègnent la Sainte Cène, suivies des horreurs de la trahison, de la flagellation et de la crucifixion, le Vendredi saint. Deux jours plus tard, il y a l’exubérance inattendue et exorbitante de la résurrection.

 

Une brève réflexion sur les merveilles de Dieu, fondée sur le Psaume 19

J’apprécie vraiment les psaumes de David, alors que ce dernier réfléchit à la majesté du ciel et déclare ce que Dieu a fait. Dans ce psaume-ci, la version Parole de vie commence par un profond sens de la majesté de Dieu en tant que Créateur : « Le ciel raconte la gloire de Dieu, toutes les étoiles annoncent ce qu'il a fait [] chaque nuit le fait connaître à la nuit qui la suit. Ce n'est pas un discours, il n'y a pas de paroles, aucun son ne se fait entendre.

 

Nouveau départ

Une nouvelle année commence, c’est la période des « bonnes résolutions ». Après le bilan de l’année achevée, nous avons cette habitude de réfléchir aux changements que nous aimerions voir, aux buts que nous voulons atteindre ; et ce sentiment de nouveau départ qu’apporte la nouvelle année à le chic pour intensifier nos espoirs de changement. Peut-être avez-vous déjà votre liste de résolutions pour 2018 ? Mais combien d’entre nous peuvent se vanter de réussir à tenir leurs résolutions ?

 

Cher journal intime : dernière entrée au journal du directeur de la traduction, en 2017.

(Myles Leitch, notre directeur du Service de la traduction biblique, parle des réalisations de la Société biblique canadienne en matière de traduction biblique, dans cette entrée humoristique et pleine d’esprit.)

 

Cher journal en délire,

Suis-je satisfait de mon travail comme directeur du Service de la traduction biblique, chez la SBC ? Les gens me voient assis à mon bureau, à brasser du papier ou à répondre à des courriels.

 

Une réflexion sur la gratitude, à partir du Psaume 103

Le texte du roi David, au Psaume 103, nous parle à point nommé de gratitude, le jour de l'Action de grâces approchant, ici au Canada, soit le lundi 9 octobre. Alors qu’on nous rappelle trop souvent les événements tragiques qui surviennent dans le monde, nous pouvons être reconnaissants des bénédictions de Dieu en matière de bonté, de réponse à nos besoins, d’amour, de pardon, de protection, de patience et de justice.

 

Suna manna?

(Le 30 septembre est la Journée mondiale de la traduction des Nations Unies. Pour souligner cette journée et l’importance de la traduction biblique, nous mettons en vedette la présente entrée de blogue qu’a rédigée Jeff Green, l’un de nos conseillers en traduction. La Société biblique canadienne s’est engagée à traduire fidèlement la Parole de Dieu. Ce n’est cependant pas toujours facile, surtout si une langue n’a pas les mots qui permettraient de traduire exactement un texte d’origine en araméen, en grec ou en hébreux.

Priez pour notre équipe et nos initiatives de traduction

Veuillez prier quant à nos initiatives de traduction biblique au Canada :

  1. traduction biblique en cri ;
  2. révision de la Bible en inuktitut ;
  3. traduction de la Bible en iñupiaq.

Priez particulièrement quant aux points suivants :

  • que Dieu donne à nos traducteurs de l’inspiration et une passion renouvelée alors que ces derniers cherchent à rendre la Bible accessible dans la langue de leur peuple ;
  • que Dieu donne à nos conseillers en traduction de la sagesse, des forces et de l’orientation alors que ces derniers veillent à ce que la Parole de Dieu soit traduite fidèlement ;
  • que Dieu pourvoit : le travail de traduction peut être coûteux, puisqu’il est très long, prenant de 10 à 15 ans dans le cas du Nouveau Testament, et de 15 à 20 ans dans le cas de la Bible en entier.
 

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Bible-admin