La Semaine de la Bible – jour 7 : la Bible et notre église

The Bible and our Church

La lecture du jour

« Vivez de façon à ne scandaliser ni les Juifs, ni les non-Juifs, ni l'Église de Dieu. Comportez-vous comme moi : je m'efforce de plaire à tous en toutes choses ; je ne cherche pas mon propre bien, mais le bien d'une multitude de gens, afin qu'ils soient sauvés. Suivez mon exemple, comme je suis l'exemple du Christ. » (1 Corinthiens 10,32-11,1, BFC)

L’enseignement

Nos sensibilités individualistes canadiennes pourraient trouver offensante l’idée que nous ayons besoin d’apprendre de la part d’autres chrétiens. Après tout, nous avons la Bible, de sorte que nous pouvons lire nous-mêmes à propos de Jésus. Il ne fait pas de doute que notre taux élevé d’alphabétisation et notre production de masse des Saintes Écritures sont des bénédictions et que nous devrions encourager la lecture et la méditation personnelles de la Bible.

De récentes études, comme celle sur l'interaction avec la Bible au Canada, soutiennent cependant ce que Paul et d’autres auteurs bibliques semblaient savoir, dans leur culture beaucoup plus communale, soit que nous murissons bien davantage dans des contextes de communauté et de conversation. Nous ne pouvons tout simplement pas imiter le Christ en tant que particuliers : nous imitons le Christ en imitant d’autres personnes qui le suivent également. Voilà les contextes dans lesquels la Bible a été écrite, et bien des gens suggèrent qu’environ 80 pour 100 de la croissance spirituelle se produit dans ces contextes.

L’examen

Quelle proportion de notre interaction avec la Bible faisons-nous individuellement ? Quelle proportion vivons-nous en conversation avec d’autres disciples du Christ ? Combien en faisons-nous lors de plus grands rassemblements de la communauté ? Les proportions sont-elles appropriées ou y a-t-il des domaines à renforcer ?

La réponse

Si nous ne faisons pas partie d’une église ou d’un petit groupe qui permet des conversations franches, prenons le temps de trouver une église saine, dans notre collectivité, ou formons un petit groupe, au sein de notre église.