Blogue

 
Mother with children

En 1914, le président Woodrow Wilson instaure le second dimanche du mois de Mai comme Jour officiel des Mères aux États-Unis, déclarant alors que les mères sont la plus grande source de force et d’inspiration d’une nation.

Lire la suite de Bonne Fêtes des Mères !

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. » (Jean 3,16-17, La Colombe)

L’amour est dans tout ce que nous faisons. Nous le cherchons partout où nous allons.

(Sous-titres français : cliquer sur la petite roue, en bas de l’écran de la vidéo, pour faire apparaître « Settings » ; aller à « Subtitles » et choisir « French Canada ».)

Lire la suite de Vidéo : la SBC et l’amour

Prenez-vous des résolutions du Nouvel An ? Ces résolutions visent souvent le développement personnel, comme perdre du poids, réduire la tension artérielle ou consacrer plus de temps à la prière ou à la lecture de la Bible. Toutes de bonnes choses. La mienne est cependant si grande, que si Dieu ne s’en mêle pas, je vais me sentir comme Pierre quand il s’est mis à marcher sur l’eau : « Mais qu’est-ce que je suis en train de faire là ?

Lire la suite de Une conspiration de gens qui veulent changer le monde

Fidèle à la tradition, l’empereur moghol Shah Jahan avait un harem, mais parmi ses quatre reines, sa préférée était Mumtaz Mahal. Cette dernière était aimée de tous à cause de sa beauté et de sa personnalité ; on louait en particulier son élégance, sa grâce, son humilité et sa grande compassion. La reine Mumtaz était la favorite, celle qui avait la plus grande valeur aux yeux de l’empereur et à qui il faisait le plus confiance ; lorsqu’elle mourut, en 1631, il fut inconsolable. Il décida alors de lui construire une tombe dont la splendeur serait à la mesure de son amour pour elle.

Lire la suite de La valeur des femmes

La traduction de la Bible a toujours été très importante, pour le corps du Christ. Depuis les jours où les scribes transcrivaient des lettres et des parties de la Bible, jusqu’à l’invention de la presse à imprimer de Gutenberg, puis au travail de traduction de l’ère moderne qu’effectue l’Institut d’édition assistée par ordinateur (ICAP), des chrétiens de divers pays ont contribué à cette œuvre en rendant la Parole de Dieu accessible en de nombreuses langues.

Lire la suite de Trois façons d’appuyer la traduction biblique

La Sainte Bible est le livre le plus célèbre de l’histoire. Rien au monde n’est comparable : elle a le pouvoir de sauver les gens. (Romains 1,16)

Lire la suite de La Bible et le résumé graphique du monde

Nous entreprendrons demain matin notre dernière journée du parcours et, grâce à Dieu, nous allons atteindre et conquérir la colline Signal. Un nom qui semble présager quelque chose. Certains d’entre nous sont des cyclistes beaucoup plus accomplis que moi et ils ont hâte de relever le défi. Quant à moi, je termine ma sixième décennie et j’espère ne pas me rendre plus ridicule que ce n’est déjà fait !

Lire la suite de Réflexions avant le départ

Cela ne fait pas la manchette comme une prise d’otage et n’attire pas non plus l’attention comme un lock-out de la LNH, mais le monde a changé. Vraiment ? Je n’avais pas remarqué. C’est parce que certains des événements qui changent le monde ne sont pas tout de suite évidents, comme le raconte la petite histoire suivante.

Lire la suite de Le monde change

Pour des millions de personnes, la bonne nouvelle de Jésus reste un livre incompréhensible. Ces gens n’ont pas accès, dans leur langue, au message biblique qui pourrait transformer leur vie. Ils doivent plutôt s’efforcer de comprendre la Parole de Dieu dans une langue étrangère.

Cela pourrait donner à peu près l’impression suivante :

Kar Dieu a tan aimai le monte kil a dôné son fisse unik, pourre ke kikonke mait ssa f-oi an luy ne se perrede pâs, mès ê la vi aéthernelle.

Jean 3,16

Lire la suite de Pourquoi traduire la Bible ?

Voici quelques récits et mises à jour sur la façon dont Dieu est à l’œuvre au Canada et aux alentours. Nous nous réjouissons que votre générosité nous permette de poursuivre l’œuvre de traduction et de distribution de la Bible et d’interaction avec cette dernière.

Nous avons récemment reçu une lettre de Marie-Claire Lemieux, une jeune enseignante en poste à Akulivik, au Québec. Alors qu’elle amorçait sa carrière dans cette collectivité inuite éloignée, elle a ressenti un besoin irrésistible de former un groupe d’étude biblique en compagnie d’adolescentes de son école. De dire Marie-Claire : « Merci de vos prières. Je suis tellement heureuse et reconnaissante, treize filles s’étant réunies dans ma maison, lundi, pour la deuxième semaine d’étude biblique. Même en si peu de temps, le désir qu’ont ces adolescentes d’apprendre à propos de Dieu s’est avéré une telle bénédiction ! Il est presque incroyable que la population inuite n’ait que récemment pu lire l’Ancien Testament dans sa propre langue. C’est en effet en mai 2012, après 34 années de travail, que la Société biblique canadienne a terminé la traduction de la Bible en écriture syllabique, la forme écrite de l’inuktitut. »

Lire la suite de Bulletin électronique de la SBC

Pages