Communiqués

 

La Société biblique canadienne (SBC) appuie la fête de fin d’année sans alcool, à Edmonton, en y offrant le livret pour jeunes Source d'espoir en temps d'épreuve. Ayant remarqué un besoin dans la communauté, la ville d’Edmonton met la main à la pâte en offrant aux jeunes une solution de rechange, soit une fête de fin d’année sans drogue ni alcool. Cette fête est l’une des nombreuses initiatives à se tenir dans l’ensemble du pays où des jeunes peuvent venir se détendre et s’amuser dans un contexte montrant qu’ils n’ont pas besoin d’alcool pour passer de bons moments ensemble.

Pour la Société biblique canadienne, cet événement constitue une merveilleuse occasion de faire part d’espoir à une génération qui en rêve. Elle va donc distribuer plus de 1 600 livrets Source d'espoir en temps d'épreuve à des élèves. M. Marvin Busenius, le directeur du district Alberta-Nord de la SBC, a déclaré : « La SBC est enthousiasmée de fournir le livret Source d'espoir en temps d'épreuve aux élèves qui vont participer à cette fête de fin d’année sans alcool ni drogue, une idée formidable. Les jeunes sont l’avenir de notre pays. Reconnaissant leur potentiel, nous voulons qu’ils interagissent avec l’espoir et la vérité qu’offre la Parole de Dieu, laquelle a le pouvoir de transformer la vie. »

Lire la suite de Remise du livret Source d'espoir en temps d'épreuve, lors de la fête de fin d’année sans alcool, à Edmonton

C’est une chose très puissante, quand des églises se réunissent pour lire intégralement le texte de la Bible à haute voix et en public ‒ du début à la fin ‒ sans notes doctrinales ni commentaires. Chez plus d’une centaine de villes canadiennes par année, un nombre croissant d’églises ont découvert l’événement de la Société biblique canadienne appelé la Proclamation.

On lit le texte complet de la Bible à haute voix, durant les deux premières semaines de mai, dans les villes de Hamilton et de Brantford, en Ontario. Les succursales de la Société biblique canadienne (SBC), dans ces villes, présentent la Proclamation au niveau local depuis environ dix ans. À Hamilton, le révérend Scott McNaughton, de l’église anglicane St. Stevens on the Mount, a déclaré au journal Mountain News : « Tous, chrétiens et non chrétiens, peuvent venir écouter et en retirer ce qu’ils veulent ou ce dont ils ont besoin. Il arrive que des auditeurs soient tellement émus, qu’ils demandent s’ils peuvent lire eux aussi. »

Lire la suite de La Proclamation : une puissante façon de faire part de la Parole de Dieu – source de vie

Un enfant en train de lire la Bible

M. Hart Wiens croit fermement en l’immense valeur de la traduction biblique

« Traduire, c’est participer au plan de Dieu visant à rejoindre toutes les nations », déclare M. Hart Wiens, le directeur de la traduction biblique chez la Société biblique canadienne (SBC).

Ce dernier est convaincu de l’impact formidable que la traduction biblique a eu sur la propagation de la foi chrétienne. « Là où des missionnaires ont pris le temps d’apprendre la langue et la culture puis de traduire les Saintes Écritures, l’Église s’est avérée forte et dynamique. Là où ils ont voulu prendre des raccourcis, elle a été moins forte », dit-il.

Lire la suite de La traduction des Saintes Écritures : un concept chrétien clé

Qui aurait pu imaginer les occasions formidables que les Jeux Olympiques d'hiver nous apporteraient, au Canada ? Les triomphes sportifs donnent aux chrétiens une occasion exclusive de faire preuve d’hospitalité et de faire connaître la Parole de Dieu.

La Société biblique canadienne (SBC) va donc travailler en partenariat avec More Than Gold (Mieux que l'or), un organisme sans but lucratif qui coordonne le travail bénévole du milieu chrétien lors des grands événements sportifs qui se déroulent dans le monde, pour que les visiteurs et les athlètes sachent que la collectivité chrétienne est présente.

Des milliers de spectateurs vont être témoins de simples gestes de service quand des bénévoles leur remettront une boisson chaude et amorceront avec eux une conversation spirituelle, en leur offrant un Nouveau Testament genre sports d’hiver provenant de la Société biblique canadienne.

Lire la suite de Parole de Dieu ‒ source de vie, pour le monde qui frappe à notre porte

Depuis 2007, le district du Centre-Sud de l’Ontario de la Société biblique canadienne (SBC) organise une collecte de fonds appelée la randonnée du tonnerre, laquelle attire des gens comme Dennis Hillis, le directeur du district, qui aiment rouler à motocyclette en vue d’une bonne cause.

Chaque année, la randonnée du tonnerre fournit des Bibles soit à des militaires canadiens, soit à des nouveaux arrivants au Canada. Cette fois-ci, la randonnée du tonnerre appuyait Opération Bible, une initiative servant à envoyer des Bibles supplémentaires en Afghanistan.

Cet événement se déroule au camp Braeside, juste en dehors de Paris, en Ontario ; les commanditaires suivants ont cette année offert des cadeaux ou des commandites d'entreprise :

Lire la suite de La Société biblique canadienne fête la randonnée annuelle du tonnerre

Haitian Bible Society

La Société biblique canadienne (SBC) collabore avec la Société biblique haïtienne, la Société biblique américaine et l'Alliance biblique universelle dans une initiative holistique qui permettra d’offrir une aide essentielle aux Haïtiens touchés par le tremblement de terre, aux points de vue physique et spirituel.

Nous avons eu des nouvelles de notre directrice de la Société biblique haïtienne, Mme Magda Victor, et nous remercions Dieu que son personnel et une bonne partie des installations aient été épargnés. Bien que la maison de Mme Victor ait été détruite, le travail de la Société biblique se poursuit, la Parole de Dieu et des soins essentiels étant offerts aux gens qui se trouvaient au point zéro.

Plusieurs partenaires se sont joints à la Société biblique, chacun apportant une contribution propre à son œuvre. Cela comprend : Water Missions International, Operation Compassion, l'Espoir du Canada, Back to the Bible et Faith Comes by Hearing (la foi vient en écoutant).

Lire la suite de Des sociétés bibliques offrent de l’aide et de l’espoir à Haïti

Dans un monde de produits jetables, de changements rapides et d’incertitude, la Société biblique canadienne (SBC) existe pour offrir la Parole de Dieu ‒ source de vie à chaque homme, femme et enfant, et pour en encourager l’usage. Nous continuons aussi à collaborer avec les quelque 150 organismes nationaux qui font partie de l'Alliance biblique universelle ; nous traduisons et distribuons les Saintes Écritures en presque 100 langues, pour que les gens puissent partout recevoir la Bible dans la langue de leur cœur.

Bien que notre vision d’offrir la Parole de Dieu au monde entier reste constante, notre époque en évolution et les nouvelles technologies engendrent des défis et des possibilités qui doivent se refléter dans notre façon de faire. Ces deux dernières années, en collaboration avec notre équipe de gestion, nous avons répondu en lançant de nouveaux partenariats en matière d’œuvres chrétiennes, en élaborant de nouvelles stratégies de marque et en établissant une meilleure communication avec les milliers de loyaux donateurs et donatrices de la SBC. En matière de distribution, nous avons simplifié nos méthodes et nous avons ajouté des ressources à la fine pointe, dont des téléchargements audio et des options numériques.

Lire la suite de Notre époque et la technologie en évolution offrent de nouvelles possibilités à la Société biblique canadienne

–L’équipe des services numériques de la Société biblique canadienne (SBC) s’est écriée de joie en entendant la nouvelle que la page de la Bible, sur Facebook, l’emporte sur de nombreux sites prépondérants du monde du sport, du divertissement et de la politique.

Cela donnait suite à la nouvelle voulant que la Bible figure pour la première fois parmi les dix applications du livre pour iPad qui rapportent le plus et, selon le moteur de recherche de blogues de Google, il existe environ 277 000 entrées de blogue portant sur la lecture de la Bible, 409 000 entrées sur des versets bibliques, et 1 650 000 entrées sur l’étude de la Bible.

Ce contraste frappant n’échappe pas aux membres de l’équipe de la SBC. Il est impressionnant que, dans un monde de communications électroniques instantanées ainsi que d’observations et d’anecdotes de 140 caractères, des jeunes se laissent toujours toucher par des portions bibliques datant de deux mille ans comme la lettre de Paul aux Philippiens, un texte rédigé dans une prison romaine et livré en mains propres par Épaphrodite, qui avait franchi à pied une bonne partie de la distance menant jusqu’à Philippe.

Lire la suite de La Bible : plus populaire que Justin Bieber, Manchester United et Barack Obama sur Facebook

L'Évangile de Marc, en cri

Des représentants de plusieurs Premières Nations et de la Société biblique canadienne (SBC) se sont joints au public et à des dignitaires au Queen’s House Retreat Centre, pour y fêter le lancement du nouvel évangile de Marc en cri des plaines. Cet événement marquant constituait un pas encourageant dans un travail qui dure depuis plusieurs décennies et qui reflète l’engagement de la Société biblique à rendre les Saintes Écritures accessibles à tous, dans la langue de leur cœur.

Étant donné le lien profond qui existe entre la culture, l’identité et la langue d’un peuple, le travail de la Société biblique a souvent un impact beaucoup plus grand que celui de simplement rendre les Saintes Écritures disponibles. Le travail accompli par les traducteurs et les linguistes bibliques favorise aussi, inévitablement, l’alphabétisation et la préservation d’éléments culturels importants.

Lire la suite de Lancement d’une nouvelle traduction en cri, à Saskatoon

Word of Welcome Bible

Le gouvernement ayant assoupli l’interdiction qu’il avait imposée en 2004 quant à la distribution de Bibles dans les Bureaux de la citoyenneté, les agents d’immigration du Canada se préparent à permettre encore une fois cette activité ciblant les nouveaux arrivants qui veulent se servir d’une Bible pour prêter serment d’allégeance.

Cette initiative de la Société biblique canadienne (SBC) a commencé au début des années 1900, alors que des représentants de la Société se rendaient à l’embarcadère 21, à Halifax, pour accueillir les immigrants qui venaient des vieux pays, en navire. À la fin des années 50, la remise s’effectuait lors de cérémonies mieux organisées, dans des Bureaux de la citoyenneté répartis dans l’ensemble du pays. Bien que les cours de justice aient disposé de Bibles, pour permettre aux témoins de prêter serment par exemple, beaucoup de nouveaux immigrants étaient heureux de recevoir leur propre exemplaire, qu’ils pouvaient garder en souvenir après la cérémonie de remise des certificats de citoyenneté. La SBC a répondu à cette occasion exclusive de faire connaître la Parole de Dieu aux nouveaux Canadiens, en concevant même une Bible expressément à l’intention de cette initiative et en en distribuant près de 25 000 exemplaires au cours de la dernière année.

Lire la suite de Retour de la Bible dans les Bureaux de la citoyenneté

Pages