Les athlètes des Jeux panaméricains repartent munis de médailles, de souvenirs et de Bibles.

Les athlètes des Jeux panaméricains repartent munis de médailles, de souvenirs et de Bibles.

aumôniers de More Than Gold qui distribuent les Saintes Écritures

Le jeudi 6 août 2015

Toronto — Les milliers d’athlètes du monde entier qui s’apprêtent à quitter la région de Toronto après les Jeux panaméricains de 2015 et, bientôt, les Jeux parapanaméricains, repartiront forts d’expériences mémorables, en emportant avec eux des souvenirs et, dans le cas de quelques heureux gagnants, des médailles bien méritées.

De nombreux athlètes placeront aussi dans leurs bagages une édition de sport spéciale du Nouveau Testament ou d’autres formes de documentation chrétienne : des ressources ayant le pouvoir de transformer des vies qui ont été créées spécialement à leur intention et que leur auront distribuées des bénévoles bienveillants, durant les Jeux.

La Société biblique canadienne (SBC) s’est associée à l’organisme More Than Gold 2015 (mieux que l’or), lequel représente dix confessions et plus de 50 organismes chrétiens, ainsi qu’avec la Ligue pour la lecture de la Bible Canada, pour permettre de distribuer ces éditions spéciales des Saintes Écritures au Village des athlètes (conçu pour accueillir 10 000 sportifs) et en d’autres endroits de la région du Grand Toronto.

L’athlète canadienne Sarah Chaudhery est une représentante de More Than Gold. « Le fait saillant, pour nous, a été la distribution des Bibles qu’on nous avait demandées pour la résidence des athlètes », a-t-elle déclaré.

« Ce fut une formidable réponse à des prières et nous avons été très emballés de pouvoir les fournir. »

À titre d’athlète d’élite et d’ancienne membre de l'équipe canadienne féminine d'aviron, Sarah Chaudhery a personnellement constaté la puissance des Saintes Écritures pour ce qui est de venir en aide et de transformer des vies. Dans la vidéo ci-jointe, elle nous raconte brièvement son propre récit et nous parle de ses espoirs à l’égard des athlètes qui reçoivent la Bible.

Bien que les chiffres ne soient pas encore compilés, les premières estimations indiquent qu’on a donné plus de 1 800 Bibles à des athlètes provenant d’au moins 16 pays. « On en a également remis beaucoup d’autres exemplaires individuellement, au Centre des croyances multiples », a-t-elle expliqué, et il en reste des boîtes à distribuer lors des Jeux parapanaméricains qui auront lieu au début du mois d’août.

« Nous sommes heureux de l’influence que la Société biblique canadienne et ses partenaires ont eue sur les Jeux », a indiqué Don Miller, le directeur de l’œuvre chrétienne au Canada chez la Société biblique canadienne.

« Par-dessus tout, nous débordons de joie quant aux athlètes qui ont reçu ces Bibles. Le récit de Sarah démontre l’impact potentiel d’un tel scénario. Comme nous savons que la Parole de Dieu transforme des vies, nous savons tout simplement que des vies changeront effectivement partout dans le monde, grâce à cette initiative de sensibilisation. Comment pourrait-il en être autrement ? »

La Société biblique canadienne (SBC) existe pour promouvoir et encourager, sans notes doctrinales ni commentaires, la traduction, la publication, la distribution et l’utilisation des Saintes Écritures partout au Canada ainsi qu’aux Bermudes ; elle collabore avec l’Alliance biblique universelle dans l’œuvre mondiale de cette dernière.