Haïti reçoit une Bible « toute saison »

Haïti reçoit une Bible « toute saison »

« Un Nouveau Testament imperméable ! Avant de l’avoir vu, d’y avoir touché et d’en avoir vérifié l’imperméabilité, nous n’arrivions tout simplement pas à le croire... C’est pourtant vrai : on peut humecter les pages et même les laver, bien qu’elles semblent être faites de papier ordinaire ! »

Mirette Saint-Louis« J’ai été étonnée en voyant ce livre incroyable que nous ont offert les chrétiens canadiens », nous dit Mirette Saint-Louis, responsable des finances et coordinatrice des initiatives chez la Société biblique haïtienne.

Avant le retour des cyclones

Haïti est régulièrement balayé par des cyclones dévastateurs qui inondent de nombreuses maisons et maintenant les tentes des réfugiés du tremblement de terre. Alors, quoi de plus approprié qu’un Nouveau Testament imperméable ?

Avant l’arrivée de la saison des cyclones, en juin, la Société biblique a entrepris de remettre 5 000 exemplaires de ce Nouveau Testament en créole haïtien aux chefs des églises, dans les secteurs les plus souvent inondés du pays.

L’accueil, parmi les chefs des églises, a été des plus enthousiastes.

« Un cadeau venu du ciel ! »

« Lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, beaucoup de Bibles se sont retrouvées sous les décombres, et les fidèles de mon église vivent maintenant de grandes difficultés », explique Étienne Transmin. « Ce Nouveau Testament va leur redonner espoir. C’est comme un cadeau venu du ciel. »

Haiti

Vue du camp de réfugiés Delmas 40b, où habitent maintenant 63 000 personnes, à Port-au-Prince (Haïti).

« Ce livre convient parfaitement à la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons », déclare Daméus Anicet. « Bien avant le tremblement de terre, nous avons connu des inondations à répétition qui nous ont fait tout perdre. Nous sommes des plus reconnaissants envers la Société biblique haïtienne et ses partenaires, à qui nous devons une telle initiative ! »

Timothée Robert se réjouit quant à lui de ce que personne ne pourra utiliser les feuilles d’un tel ouvrage pour emballer des produits ni à toute autre fin que celle de lire la Bible.

« C’est un franc succès ! s’exclame-t-il. Et puis, ce Nouveau Testament ne se fera pas endommager la prochaine fois que les eaux et la boue envahiront de nouveau notre petite maison, durant la saison des pluies. Pouvons-nous espérer avoir bientôt toute la Bible sous cette forme ? »

« Nous sommes profondément reconnaissants envers la Société biblique canadienne et nos frères et sœurs du Canada de ce don généreux, utile et innovateur », ajoute Mirette Saint-Louis. « Il ne fait pas de doute que des gens vont lire et relire ces exemplaires du Nouveau Testament à l’épreuve de l’eau, d’un bout à l’autre du pays. »

Source : Alliance biblique universelle


Pour en savoir plus sur nos PARTENARIATS EN HAÏTI.