Mises à jour

Il se passe des choses captivantes en matière d’œuvre biblique, de par le monde. Des gens trouvent de l’espoir, du réconfort et une nouvelle vie à mesure que Dieu leur parle au moyen de sa Parole, dans leur propre langue !

Nous sommes enchantés de vous transmettre ces récits qui montrent l’étonnante œuvre de Dieu.

 

Toronto (Ontario) ‒ Le mouvement national de vérité et réconciliation, au Canada, a permis à un vent de fraîcheur de souffler sur la pénible histoire de colonisation, de traités bafoués et de pensionnats qui a tellement dévasté les populations autochtones du Canada. Ces peuples robustes (Premières Nations, Métis et Inuits) ont de formidables obstacles à surmonter pour ce qui est de préserver et de revitaliser leurs précieuses langues et cultures.

Lire la suite de La Société biblique canadienne annonce le premier congrès sur la traduction biblique en langues inuites à se tenir au Canada.

Caldwell

Un article de Peter Fleck

Jason Caldwell, un homme d’affaires de Calgary, attribue à sa foi « en le Dieu de la Sainte Bible » de lui avoir procuré la paix dont il a eu besoin à la suite du décès tragique de ses fils jumeaux âgés de 17 ans, lors d’un accident survenu après les heures d’ouverture au Parc Olympique Canada, en février dernier.

Prenant la parole au déjeuner de prière à l’intention des leaders de Calgary, à la fin octobre, M. Caldwell a raconté comment un certain nombre de jeunes de l’église Rocky Mountain Calvary Chapel ont laissé leur « joie de vivre et leur goût de l’aventure » prendre le dessus.

S’étant réunis dans un restaurant, après une réunion de leur groupe fraternel, les adolescents ont décidé de s’introduire sans permission sur le terrain du Parc Olympique, en pleine nuit, et de descendre en toboggans la piste glacée et abrupte qui a été construite en vue des compétitions de luge et de bobsleigh des Jeux d'hiver de 1988. Ce qu’ils ignoraient, c’était que plus bas, la piste avait été barricadée et fermée par des chaînes.

Lire la suite de Le « Dieu de la Sainte Bible » apporte la paix au milieu de la tragédie

Nous sommes assis à l’Aéroport international Lester B. Pearson-Toronto, en attendant notre vol à destination d’Amsterdam. Ce matin, nous avons passé un peu de temps à réfléchir à ce que le voyage nous réserve. Voyez les vidéos pour savoir à quoi s’attendent notre donateur et nos donatrices. Priez que Dieu réponde à nos attentes et même les dépasse toutes.

Lire la suite de Voyage au Rwanda : jour 1

Nous sommes arrivés à l’aéroport international de Kigali à environ 19 h, heure locale, soit 11 h du matin à Saskatoon. Vous pouvez faire les calculs quant aux autres régions du pays. Nous avons passé environ 19 heures soit en avion, soit à attendre dans des aéroports. Pas étonnant que je sois fatigué. Demain, le volet Rwanda de l’aventure va commencer, mais je voudrais auparavant décrire un peu de mes premières impressions, à l’arrivée.

Je suis venu à Kigali en 2007, et bien des choses ont changé durant cet intervalle de six ans. Tout d’abord, la population a presque doublé, passant d’environ 750 000 habitants à près de 1,3 million. Ouah ! En 2007, il y avait très peu de véhicules personnels dans les rues : on y voyait surtout des autobus et des camions. Aujourd’hui, Kigali présente à peu près la même densité de circulation que toute ville occidentale de taille semblable. En 2007, il n’y avait aucun feu de circulation fonctionnel ; ce soir, en route vers l’hôtel, nous en avons vu deux et de nombreux carrefours giratoires. Nous sommes à l’hôtel Lemigo, où c’est très confortable. J’ai une moustiquaire au-dessus de mon lit. J’ai aussi commencé à prendre mes comprimés contre la malaria.

Lire la suite de Voyage au Rwanda : jour 2

« [La Bible] revêt une profonde valeur… pour des hommes qui traversent leurs moments les plus difficiles. »
~ Le rév. C.W. Gordon (Ralph Connor), auteur et aumônier des Forces armées canadiennes

Le 11 novembre, la Société biblique canadienne se souvient.

Nous nous souvenons de la force et du courage des membres des Forces armées canadiennes qui sont morts au combat.

Lire la suite de Opération Bible : des baïonnettes, des balles et de l’espoir

Aujourd’hui est notre première journée complète au Rwanda, et nous sommes partis du bon pied. David Nkurunziza, le directeur des initiatives chez la Société biblique du Rwanda, nous a en effet amenés voir un emplacement de l’initiative Elle est ma sœur et le centre commémoratif du génocide. Si je suivais l’horaire, je parlerais d’abord d’Elle est ma sœur, mais il vaut mieux inverser les visites.

En 1994, on a massacré entre 700 000 et 1 000 000 de personnes pour débarrasser le pays de sa minorité tutsie. Nous avons passé deux ou trois heures au centre commémoratif du génocide, à lire des renseignements et à regarder des photos de ce chapitre sanglant de l’histoire du Rwanda. C’est l’une des expériences les plus troublantes que j’aie jamais vécues. Nous avons lu comment on a dépersonnalisé les Tutsis en les traitant encore et encore de coquerelles, dans les médias populaires. Nous avons vu des photos horrifiantes de nombreuses victimes et nous sommes allés dans une pièce où quatre coffres en verre contiennent des crânes et des fémurs humains. Une pièce renfermait seulement des photos de victimes et une autre, des effets personnels récupérés dans des endroits où des victimes se sont fait massacrer. Nous avons vu des fosses communes lesquelles, nous a-t-on dit, renferment les restes de plus de 250 000 victimes. Pouvait-il y avoir pire ? Réponse : un OUI retentissant !

Lire la suite de Voyage au Rwanda : jour 3

Avant de commencer à parler du dimanche, laissez-moi vous raconter quelque chose de très significatif qui s’est passé samedi. Alors que nous étions dans la maison de Boniflid, nous lui avons remis un petit cadeau, puis Bev a donné au fils de cette dernière un ballon de soccer accompagné d’une pompe et d’un embout de gonflage. Bravo, Bev ! Bien joué !

Samedi soir, j’ai rencontré le nouveau secrétaire général de l’Église baptiste du Rwanda. Comme ces églises sont affiliées aux Ministères Baptistes Canadiens, nous avons découvert avoir beaucoup de connaissances en commun. Nous avons eu une conversation très agréable, alors qu’il me préparait à prêcher, le lendemain matin.

Lire la suite de Voyage au Rwanda : jour 4

La Bible s’applique-t-elle de nos jours ? Cela semble être la question que la plupart des jeunes se posent. Trois jeunes gens, dans la vingtaine et la trentaine, expliquent pourquoi ils la croient toujours pertinente, d’après leur expérience. Voyez leur témoignage, dans cette vidéo avec sous-titres en français de 4 minutes.


 

Lire la suite de La Bible est-elle valable aujourd’hui ?

Il est difficile de croire que tant de choses se soient produites en si peu de temps ! À la fin de chaque journée, j’ai l’impression d’avoir atteint le point culminant du voyage et que tout va s’atténuer à partir de là. La situation me donne tort chaque fois.

Le matin a commencé par un petit déjeuner-réunion en compagnie d’Harriet Hill, l’une des fondatrices de l’Institut de guérison des traumatismes. Elle nous a expliqué l’origine de l’initiative et comment fonctionnent les choses. Plutôt que d’essayer de résumer ses commentaires, je les ai saisis sur vidéo (sous-titres français). Cette dernière vous aidera à mieux comprendre cette initiative et son effet.

Lire la suite de Voyage au Rwanda : jour 5

Our report on the last day starts from the night before. We were the guests of the Bible Society of Rwanda who took us to a restaurant for an excellent meal and an evening of Rwandan culture. It was interesting going down a buffet line, not knowing what it was that I was about to put on my plate. Sometimes it’s better not to know!

After our meal we were entertained by a group of extremely energetic dancers accompanied by a drummer who must have lost several pounds during his performance! At the end, the dancers brought each of us on stage to dance with them. I am an old, very white Mennonite whose sense of rhythm is nonexistent.

On Thursday morning we took a short ride to the Genocide Memorial in Bugesera. I thought I’d share a little history before I proceed.

Lire la suite de Voyage au Rwanda : jour 6

Pages