Atikamekw

À propos de l’atikamekw

L’atikamekw est l’une des langues algonquines du Canada, de la même famille que le cri, l’algonquin et le naskapi ; il s’apparente surtout aux langues cries. On le parle au centre du Québec, dans les communautés de Wemotaci, Manawan et Opitciwan. Il s’écrit en caractères latins plutôt qu’en syllabique. L’atikamekw est la première langue de tous les membres des communautés atikamekws. C’est la langue autochtone la plus sérieusement en usage au Canada, l’âge moyen des gens qui la parlent étant de 21,5 ans. C’est la langue d’enseignement durant les premières années d’école. Bien que le français se parle souvent comme deuxième langue, l’atikamekw reste la langue du cœur.

À propos de cette traduction-ci

La traduction du Nouveau Testament a commencé sous les auspices de la Société internationale de linguistique, durant les années 1970. Le personnel de cette dernière a travaillé en étroite collaboration avec des membres de la Première Nation atikamekw de Wemotaci ainsi qu’avec l’Église catholique romaine. La Société biblique canadienne a fourni du soutien en matière d’expertise et d’édition. De nombreuses difficultés et de nombreux retards se sont produits tout au long de cette initiative, mais le Nouveau Testament s’est finalement terminé et la SBC l’a enfin publié en 2014.

Il est possible qu’une adaptation soit réalisée en dialecte d’Opitciwan.