Inuttitut (Labrador)

À propos de l’inuttitut

L’inuttitut du Labrador (également appelé l’inuttut du Labrador ou Nunatsiavummiutut) est un dialecte de l’inuktitut qui se parle dans l’ensemble du nord du Labrador. Il repose sur un système d’écriture distinct, créé par des missionnaires allemands de l’église morave du Groenland, durant les années 1760.

À propos de cette traduction-ci

L’église morave a commencé à œuvrer au Labrador en 1771. Parmi les tâches entreprises par les premiers missionnaires, mentionnons la traduction de portions de la Bible en langue autochtone. On a commencé ce lent processus par un recueil de versets, suivi de l’évangile de Jean, puis de celui de Luc. Cinquante ans plus tard, en 1821, la Société biblique britannique et étrangère a publié le Nouveau Testament au complet. La traduction et la publication graduelles des livres de l’Ancien Testament ont suivi. À la fin, il y avait sept volumes distincts, mais jamais un texte complet en une même reliure.

En 1980, on a convoqué une réunion d’anciens et d’éducateurs inuits pour examiner le système d’écriture. On en a élaboré un nouveau, soit l’écriture normalisée de l’Inuit du Labrador, pour fins de clarté et de cohérence. On a révisé l’ancienne traduction de la Bible à l’aide de ce système d’écriture. Cette révision a été rendue possible grâce au dévouement et à l’engagement de nombreuses personnes qui ont passé d’innombrables heures à revoir et à réviser les Saintes Écritures. En 2008, la Société biblique canadienne a publié la Bible du patrimoine inuttitut du Labrador (Labrador Inuttitut Heritage Bible), une Bible complète, publiée en un seul volume, qui fait appel au nouveau système d’écriture.

Livrets sur la marche avec Jésus (PDF)

Livret 1

Téléchargez

Livret 2

Téléchargez